Des courses zéro déchets & écoresponsables


Comme nous l’avons abordé dans l’article précédent, réduire ses déchets commence par nos habitudes de consommation.
Voici alors quelques "tips" pour faire ses courses de façon plus écoresponsable.




1) Acheter local & de saison

Privilégier l’agriculture locale permet d’encourager les circuits courts, donc de réduire le trajet des aliments jusqu’à votre assiette, et ainsi de diminuer les émissions de CO2. Cela permet aussi de réduire le nombre d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur, et donc de soutenir nos agriculteurs français. Évitez alors de consommer des produits importés de l’autre bout du monde (avocat, quinoa, etc...).
A chaque fois que vous vous apprêtez à acheter un produit, prenez un petit temps pour vous renseigner sur son origine, et essayez d’avoir un panier 100% Français, voire 100% local !

Respecter la saisonnalité c’est privilégier les produits qui poussent naturellement à une période donnée ; moins de moyens sont alors nécessaires à leur obtention (engrais, pesticides, serres...).
C’est également bien meilleur pour la santé, car vous consommerez une nourriture adaptée aux besoins du corps selon la saison. De plus, les fruits et légumes de saison sont moins traités, ont plus de goût, et sont plus riches en anti-oxydants. Vous ferez aussi des économies !! Et oui, consommer en respectant les cycles de la nature coûte moins cher !

  • Voici donc une petite liste non exhaustive des fruits & légumes de saison :
    (Pour ma part, je la regarde à chaque début de mois quand je vais faire mes courses ! N'hésitez pas à l'enregistrer pour l'avoir toujours avec vous 😊).

  • Pour retrouver facilement des produits locaux & de saison, je vous encourage à aller d’avantage aux marchés paysans, dans les coopératives bio, ou à participer à des paniers bio (ex : AMAP...).
    Pour trouver une AMAP (panier bio local) près de chez vous, c'est par ici


2) Bannir le sur emballage

Evidemment, pour réduire ses déchets il faut commencer par réduire sa consommation de produits emballés. Beaucoup de produits sont suremballés alors que l’on peut très facilement les trouver en vrac.

Pour consommer les produits en vracs, je vous recommande de vous équiper de petits sacs en tissus lavables et réutilisables. Vous pouvez les fabriquer vous-même (petit DIY de confinement), ou les acheter dans la plupart des magasins bio.

Essayer aussi de vous procurer des produits d'hygiène/cosmétique sans emballages (nous en parlerons dans un prochain article dédié).

Aussi, je pense qu’il est important de refuser les sacs (même en carton) proposés en caisse, car ils finissent toujours dans un coin de la maison « au cas où » ou à la poubelle après une seule utilisation. Essayez d’avoir un tote bag en tissu tout le temps avec vous si jamais vous avez besoin de faire des courses en dernière minute !


3) Réduire sa consommation de produits d’origine animale

Vous le savez déjà sûrement - outre l’aspect éthique et santé - consommer des produits carnés est pourvoyeur de CO2 (production, transformation...). Ainsi, réduire (sans forcément proscrire dans un premier temps) notre consommation de viande, poisson - et dans l’idéal aussi des produits laitiers et œufs - permet de diminuer les émissions de CO2.

Selon une étude parue dans Climatic Change, passer d'un régime riche en viande (plus de 100 g par jour) à un régime végétarien permet de réduire son empreinte carbone de 1.198 kg CO2e (kg dioxyde de carbone équivalent) par an et se convertir au régime vegan économise 1.570 k CO2 par an, ce qui correspond à environ trois vols Paris-New York en avion. 

Ça fait réfléchir non ?


4) Cuisiner soi-même

Les plats préparés constituent une sources d’emballage, et de production (entre autre) de CO2. De plus, les ingrédients ne proviennent généralement pas d’une agriculture locale et organique.

Essayez alors d'acheter uniquement des produits bruts, et de les cuisiner vous-même ! Vous prendrez encore plus plaisir à manger des aliments dont vous connaissez l’origine et avez préparés par vos soins ! Vous découvrirez de nouvelles saveurs, un nouveau style de vie, et vous serez plus conscient de votre alimentation.
Même débordé.e, avec un peu d'organisation on arrive toujours à se cuisiner des bons petits plats simples !


5) Faire des économies

Grand bonus : manger local, de saison, en vrac, en réduisant sa consommation de produits d’origine animal, et cuisiner soi-même permet de faire d’énormes économies !!

Alors, plus d’excuse pour ne pas passer le cap ! 😉


N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire, j’y répondrai avec plaisir !

Avec tout mon amour et ma dévotion,


Claire.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.