Les "3 corps"


Pourquoi "trois corps" ?

Dans nos sociétés occidentales, depuis notre plus jeune âge, on nous apprend que nous sommes un corps et un mental. Ce mental est placé sur un piedestal, il est omniprésent, tout puissant, et synonyme de pouvoir : il faut avoir un caractère "fort" pour exister.

Dans la philosophie yogi, nous sommes un corps, un mental, mais aussi "l'Esprit" ; ce souffle de vie, cette force divine qui est dans toutes les choses de ce monde.

Le corps est alors considéré comme le vaisseau de cet Esprit. Il est donc sacré.
Ainsi, au même titre que nous irions faire des offrandes dans un temple, chaque jour chérissons notre corps en lui offrant la nourriture et les attentions qu'il mérite.

Le mental, l'ego, est à remettre à sa juste place. Bien sûr, il est essentiel à notre survie. Il permet notamment la sécrétion d'hormones de stress par le corps, pour fuir lorsque nous sommes face à un danger imminent.
Cependant, l'ego est aussi à l'origine de toutes nos pensées compulsives, qui tantôt ressassent notre passé, tantôt nous font miroiter un futur incertain. Nous empêchant alors de vivre pleinement le moment présent.
Nous nous retrouvons ainsi coupés de nos intuitions, nos hormones de stress activées en permanence, et nous ne faisons que réagir au monde extérieur. Nous sommes en permanence parasités.

Toutefois, il ne faut pas non plus "diaboliser" son mental. Il est une étape nécessaire pour atteindre une certaine conscience de la vie.
Il faut le reconnaître tel qu'il est, l'observer agir comme un petit enfant, l'accepter, le pardonner et l'aimer.
Il faut le voir plus comme un "outils" pour se saisir de la réalité extérieur, non comme la finitude de notre existence. Un outils s'utilise uniquement lorsqu'il est nécessaire, le reste du temps il est rangé à sa place.
Ainsi, apprendre à calmer son mental, au lieu de se laisser contrôler par celui-ci est un des buts de la méditation ou du yoga.

Enfin, la part d'Esprit qui est en nous et en toute les choses est tout simplement indescriptible. C'est un aspect très subtil de nous-même, à éprouver en tournant notre attention vers l'intérieur. Certains livres peuvent aussi aider à toucher du doigt cette dimension là de nos vies (cf. l'article "Lectures spirituelles").
Sachez seulement, que cet "Être profond" est toujours là en vous, il vous suffit de le révéler au grand jour en enlevant petit à petit les couches mentales que vous avez créées depuis votre enfance. Cet "Etre" est le siège de la connaissance universelle, et un puis intarissable de joie et d'amour.
Vous vous rendez compte ? Tout cela, juste à l'intérieur de vous-même !

Vous l'avez compris, cette part de "divin" qui est en nous est à VIVRE et ne peut être réellement expliquée dans un modeste article.

J'espère vous avoir donné envie de vous mettre en quête de ces trois facettes de notre existence, que ça soit par le yoga, la méditation, ou tout simplement dans votre vie de tous les jours !

Avec tout mon amour et ma dévotion,

Claire.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.